Amérique du Sud Brésil

Pourquoi suis-je allée au Brésil?

« Quelle aventure ! », est la dernière réplique du film L’Homme de Rio, qui berça mon enfance et qui décrit parfaitement mes pensées en souvenirs de mon voyage au Brésil.

L’Homme de Rio est un film franco-italien sorti en 1964 et réalisé par Philippe de Broca. Adrien Dufourquet est en permission d’une semaine au cours de son service militaire. Il se réjouit d’aller retrouver sa fiancée Agnès Villermosa, la fille d’un éminent archéologue qui participa à la trouvaille d’anciennes statues amazoniennes. Cependant, une d’entre elle disparaît au musée de l’Homme à Paris, puis quelques minutes plus tard son propriétaire et directeur du musée, le professeur Catalan, est enlevé.  N’ayant aucune idée de ce qui se trame, Adrien rejoint Agnès chez elle mais est, par la suite, témoin de l’enlèvement de celle-ci. Ne perdant jamais sa trace et armer de tous les courages, Adrien va se lancer à la poursuite de sa belle jusqu’au cœur de la forêt amazonienne.

Image tirée du film prise sur ce site internet

Outre un synopsis de film tintinophile, le jeu d’acteur et les répliques s’entremêlent aux merveilleux paysages brésiliens qui sont bien mis en évidence par le réalisateur. Ce film est à mes yeux, un petit bijou loin des fantasques films de notre génération aux grands effets spéciaux (d’ailleurs, le bruitage vaut son pesant d’or). Jean-Paul Belmondo, l’interprète d’Adrien est absolument parfait dans ce rôle de téméraire pour les beaux yeux de sa dulcinée, l’irrésistible et craquante emmerdeuse Françoise Dorléac.

Vous trouverez juste ici de quoi vous divertir quelques minutes avec le trailer du film sur Youtube.

Depuis le visionnage de ce film, il y a quelques années, mon intérêt pour ce pays et particulièrement pour Rio de Janeiro se développa à travers mon imagination. De par les péripéties d’Adrien, je m’imaginais partir à la découverte de ce pays, danser la samba jusqu’au bout de la nuit et me prélasser sur la plage de Copacabana.

Désireuse de partir explorer ces contrées, ce rêve devient peu à peu existant quand deux de mes plus proches amies décidèrent de partir découvrir le Brésil pendant six semaines sur les traces de la famille de l’une d’elle. Réalisant combien je voulais partir là-bas et faire un bout de ce beau voyage avec elles, je leur proposai de les rejoindre pendant deux semaines lors des étapes de Foz Do Iguaçu, Rio de Janeiro et finalement São Paulo.

Me voilà, quelques mois plus tard en juillet 2017, prenant l’avion, tellement excitée à l’idée de retrouver l’Amérique du Sud, ce continent regorgeant de merveilles, et de retrouver mes deux amies, déjà au Brésil depuis quelques semaines.

Nous avons fait un parcours qui me permettait de réaliser deux endroits essentiels de ma bucket-list : les chutes d’Iguaçu et Rio de Janeiro. Voici notre itinéraire :

Comme mes amies se trouvaient dans le Mato Grosso du Sud lors de mon arrivée, je suis directement allée jusqu’à Iguaçu, où les fabuleuses chutes n’attendaient que nous. Nous y avons passé deux jours entier afin de pouvoir les observer des deux côtés, soit depuis le Brésil et depuis l’Argentine. Nous avons également eu l’opportunité de nous balader au Paraguay, mais l’ambiance lourde, en tout cas pour mes amies, ne leur plurent pas.

Lien pour l’article sur les Chutes

Lien pour l’article sur la Triple Frontière

Par la suite, nous nous envolâmes vers Rio de Janeiro, l’étape que je ne voulais absolument pas manquer ! Si je venais au Brésil, c’était particulièrement pour visiter la cidade maravilhosa. Trois jours complets sur place ne furent clairement pas assez pour arpenter cette ville qui a tant à offrir.

Finalement, nous prenions un bus de nuit pour rejoindre la capitale économique du pays São Paulo afin d’y passer six jours avec la famille de mon amie. Dubitative au début de passer autant de temps dans cette métropole qu’à Rio, ce fut, au contraire, incroyable de vivre avec des locaux et de découvrir les environs par leur regard.

Ce voyage fut une vraie découverte qui renforça mon attachement à l’Amérique latine qui, à mes yeux, est le continent qui a le plus à offrir tant culturellement qu’au niveau des paysages. Je vous détaillerai bien évidemment prochainement nos étapes. En attendant, vous pouvez aller jeter un œil sur les clichés brésiliens que j’ai essayé de décortiquer.

Leave a Comment

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.